top of page
UPAINT 2024_3D BUBBLY.png

UPAINT 2024 revient du 7 au 10 juin une nouvelle fois sur la Promenade du Larvotto. La 8ème édition de votre festival monégasque préféré de street art soutiendra non pas un, mais deux organismes : la FPA2 et la SPA. L'objectif est de récolter des fonds pour contribuer au financement du nouveau refuge de la SPA pour animaux abandonnés et sans abri. Avec l'aide de 12 artistes internationaux exceptionnels, UPAINT vous propose 4 jours de créativité, de passion et de plaisir !

Cliquez ici pour vous inscrire à la Vente aux Enchères du 7 juin à 18h, organisée par l'Hôtel des Ventes Monte-Carlo, et découvrir le Catalogue des lots d'œuvres. 

Découvrez les artistes UPAINT 2023 et leurs histoires ci-dessous...

ALEX.png
ANDREA TOSH.png
CHANOIR.png
JUANJO SURACE.png
MATHIEU_1976.png
MR ONE TEAS.png
COFEE.png
NINA VALKHOFF.png
EL XUPET NEGRE.png
HARRY JAMES.png
PISKV.png
SVEN.png

Découvrez les Artistes

WEBSITE LAYOUT ARTISTS_ALEX.png
ALEX.png

Alex est une peintre animalière originaire de la région de Québec, au Canada. Ses œuvres très colorées combinent abstrait et figuratif. Elle a commencé à peindre de façon autodidacte en 2016. Elle explora aussi diverses techniques artistiques pendant ses études en design de présentation et en design graphique.   


En 2018, elle s'est lancée le défi de créer une œuvre sans utiliser de pinceaux, cherchant autour d’elle des objets du quotidien à estamper. Cette expérience a profondément marqué son parcours, et elle a continué à intégrer des objets dans ses œuvres, faisant de cette approche sa signature artistique. Partageant son processus de création à travers des vidéos, Alex est très active sur les réseaux sociaux, où ses œuvres captivent un public aussi bien au Québec qu'à l'international. 

Suivez-la ici : @alex_artiste_peintre

ANDREA TOSH.png

Andrea Cocciolo, dans l'art ''TOSH'', né à Santa Margherita (GE) en 1995, obtient le diplôme de master d'art en 2012 au lycée artistique ''E.Luzzati'' de Chiavari (GE), où il vit toujours.  

  

Dès ses premiers pas, il émerge sur la scène picturale ligure, en proposant un art qui rappelle le ''pop art'' anglo-américain des années 50/60, corroboré par un goût tout à fait personnel qui exprime pleinement son ''moi'' artistique.  

  

La référence au mouvement ''pop'' est loin d'être fortuite, puisque l'une des premières œuvres signées de TOSH est ce que l'on pourrait appeler une ''couverture'' de ''Toan Crawford Says'', une œuvre du célèbre peintre américain James Rosenquist.  

  

Un juste équilibre entre l'ingéniosité, l'entêtement et le talent l'a conduit à une présence continue dans des expositions collectives et individuelles, des foires et des performances en direct dans toute l'Italie. Il convient de noter les commandes reçues de Patron Tequila et d'Ernst Knam. Au cours de sa jeune mais intense carrière, Tosh s'enorgueillit déjà de publications dans la presse nationale, dont le ''SECOLO XIX'', ''LA STAMPA'' et ''Grazia'', à l'occasion du 90e anniversaire de la naissance de ''Mickey Mouse''.  

  

Chaque toile est le résultat de longues réflexions entrecoupées de moments de pur instinct créatif, qui incluent l'utilisation d'une variété de techniques artistiques: de la réalisation autonome du support, à l'application de peintures à l'huile et acryliques, jusqu'à l'application d'émail et de traits de pastel.  

  

L'art de TOSH n'a pas de demi-mesure, le message est direct et facilement assimilable pour l'esprit de l'observateur qui reste enchanté par l'assonance entre les couleurs vives et les images qui accumulent la vie de chacun d'entre nous et qui ont fait partie de la vie des gens de deux ou trois générations: il le définit lui-même par le terme ''new pop''. 

Suivez-le ici: @andrewtoshpainter

WEBSITE LAYOUT ARTISTS_ANDREW.png
WEBSITE LAYOUT ARTISTS_CHANOIR.png
CHANOIR.png

Au milieu des années 90 il impose un logo unique et évolutif dans les rues de Paris: Chanoir. 

Les CHA prennent vie sur les murs et communiquent leurs sentiments aux passants. Instinctif, naïf et toujours positif. 

Il redéfinit sans cesse la frontière entre graffitis, art de rue, logotype et tags. 

Il rentre aux beaux arts de Paris et obtient son diplôme en 2002 auprès de Jean- Michel Alberola. Il côtoie alors les peintres de la figuration libre dont il fait le pont avec le post graffiti. 

 

Ses peintures totémiques évoquent néanmoins la puissance mystique des arts premiers. 

Il ajoute à ses moyens d'expressions la performance, l'installation, la photographie, les collections, l'art vidéo et s'inscrit dans le mouvement de l'art modeste. 

Son travail se nourrit de ses souvenirs d'enfant et utilise la force du déguisement pour sans cesse se métamorphoser. 

Artiste nomade il devint extrêmement actif sur les murs de Barcelone et réalise le documentaire "Murs Libres" autour des plus belles années du graffiti barcelonais. 

Il y fonde alors le collectif 1980. 

En 2003 il investit la scène artistique colombienne en proposant de nombreuses expositions dans des galeries et au musée d'art moderne de Bogota. Il popularise le graffiti tel qu'on le pratique en Europe. 

Il entame alors une carrière internationale, de Miami à Los Angeles, de Beijing au Costa Rica en passant par Rome, Londres ou Bruxelles. 

Il présente une installation poétique de graffiti interactif (tagguer la lune) ainsi que plusieurs fresques pour l'exposition "né dans la rue" à la Fondation Cartier. 

Il est appelé à travailler avec de grandes marques, il s'amuse à tout devenir, tout recouvrir, tout habiller. 

Suivez-le ici: @chanoir1980

COFEE.png

Cofee, artiste autodidacte, tire son nom de ses premières toiles qu’il peignait en utilisant du café. 

Au gré des rencontres avec différents graffeurs parmi lesquels Rino et Esor, Cofee trouve petit à petit son style, en combinant des techniques acquises au fil de ses créations.  

C’est dans le mouvement « calligraffiti » que son travail trouve toute son essence. 

Plutôt que d’utiliser les bases de la calligraphie pour former des lettres, Cofee les remanie pour réaliser des portraits, des animaux ou encore une déclinaison abstraite. Une manière d’écrire les images. 

Une technique aiguisée à travers de multiples réalisations sur toile, mais également sur mur, qui est par ailleurs le support préféré de l’artiste. Un travail journalier d’atelier lui permet cependant de perfectionner ses techniques avant de les appliquer à grande échelle. Des murs de plus en plus en grands :  en témoigne par exemple la tour du belvédère de Moûtiers qu’il a réalisée avec son binôme Rino. 

Passionné de Hip-Hop, Cofee matérialise dans son univers graphique sa vision de ce monde. Dans ce cadre, il monte régulièrement sur scène avec la compagnie Supreme Legacy pour conjuguer danse et peinture. 

Adepte du travail en équipe et du challenge, il a repeint avec Rino l’intégralité d’un bâtiment en friche de plus de 10. 000 m2 en Auvergne, avant d’entrevoir d’autres projets de grande envergure. 

 

Depuis quelques années, Cofee expose régulièrement dans les grandes foires d’art contemporain avec la galerie L’Arbre de Jade et se fait petit à petit une place dans le milieu des collectionneurs.  

Suivez-le ici: @cofee_tsk

WEBSITE LAYOUT ARTISTS_COFEE copy.png
WEBSITE LAYOUT ARTISTS_EL XUPET NEGRE.png
EL XUPET NEGRE.png

Barcelona, 1969

Il a étudié le graphisme et la publicité et a commencé à peindre dans la rue avec un marqueur en 1985 et avec un aérosol en 1987. Après avoir rempli Barcelone, la Catalogne et le reste de l'Espagne de son art, il a commencé à voyager en Europe et en Amérique et à décorer leurs rues avec son Logo-Art.

 

Xupet a collaboré avec le monde de la mode, du skate et des baskets, ainsi qu'avec des marques d'art et des sociétés représentatives du Street Art. Son travail a été et continue d'être exposé dans certaines des plus importantes galeries de la scène artistique mondiale, notamment à Paris, Berlin, Amsterdam, Santiago du Chili, Buenos Aires, Ushuaia, San José (Costa Rica), Los Angeles et Miami, entre autres. Récemment, après une campagne Kickstarter réussie, il a ouvert son propre atelier-galerie dans le centre-ville de Barcelone afin de pouvoir participer aux tournées d'art urbain et d'avoir un contact direct avec la communauté. 

Il est le précurseur du Logo-Art et l'une de ses figures les plus importantes, travaillant activement sur la scène du graffiti depuis ses débuts et une pierre angulaire du mouvement du street-art. Il est influencé par le Pop Art, le graffiti des auteurs urbains, la culture de la publicité et du graphisme, le langage des signaux de la rue et l'histoire de l'art. 

Le message est capital dans son travail, utilisant des valeurs sociales telles que la paix, le respect, la diversité, l'égalité, entre autres. Pour lui, le but est de colorer les murs et les esprits. 

Suivez-le ici: @elxupetnegre

HARRY JAMES.png

Inspiré par son père décédé, qui était un peintre amateur, Harry James s’est très tôt intéressé au dessin. Dans la banlieue parisienne, il a réalisé ses premières œuvres murales à la bombe aérosol et a également pratiqué le human beat box pour accompagner son ami rappeur, qui deviendra plus tard célèbre sous le nom d’MC Solaar. 

Cependant, la réalité l’a rattrapé et il a présenté son portfolio d’artiste graffeur. Il a ensuite été embauché comme décorateur à Disneyland Paris avant l’ouverture du parc au public. Son travail a été si remarquable que la société Walt Disney Imagineering lui a confié la rénovation des peintures du château pour célébrer les 20 ans de Disneyland Paris. 

Parallèlement, Harry James a continué à évoluer au sein des cultures urbaines et a désormais opté pour la peinture à l’acrylique. En 2012, il a remporté les « Art Battles » au cœur de Paris, une compétition de live painting réunissant une sélection des meilleurs street artistes français. 

Fasciné par le règne animal et interpellé par la place de l’homme dans l’écosystème, Harry James crée des personnages thérianthropiques où l’anatomie humaine et animale se mêle dans un style à la fois urbain et distingué. 

Suivez-le ici: @harryjamesparis

WEBSITE LAYOUT ARTISTS_HARRY JAMES.png
WEBSITE LAYOUT ARTISTS_JUANJOSURACE.png
JUANJO SURACE.png